Certains sont au crépuscule de leurs carrières et peuvent accrocher les crampons, d’autres encore peuvent revoir la lueur. Mais dans les débats des sportifs congolais, l’on semble ne pas vouloir revenir sur ces anciens joueurs depuis plusieurs saisons. Il s’agit de :


1. Joyce Lomalisa . 26 ans aujourd’hui , Joyce a presque perdu la joie du football congolais après 94 matchs joués au sein de l’As Vita Club et 26 apparitions avec l’équipe nationale. Parti en Belgique à R.E Mouscron, 3 apparitions seulement, puis plus rien dès lors apart une feinte comeback, aussi muet dans l’aquarium des dauphins et une liberté remise au joueur, selon les dernières informations.

Résultat de recherche d'images pour "joyce lomalisa club actuel"

2. Luvumbu Nzinga Héritier. L’attaquant de l’As Rojolu repéré par Florent Ibenge en 2013, Luvumbu a disparue des grands débats depuis le CHAN 2016 avec un but face à l’Éthiopie sur un service de Guy Lusadisu ( aujourd’hui coach de Maniema Union). Au mercato de 2017, le club Bruxellois de Royal saint Galois a sollicité le service de l’attaquant mais au cours de la même année celui-ci a été répertorié sur la liste de l’As FAR (Forces Armées Royal), une formation marocaine qui a terminée la saison à la 14è place de la Botola Ligue 2017-2018.

Résultat de recherche d'images pour "Luvumbu Nzinga Héritier club actuel"

3. Lema Mabidi un autre talent que Ibenge a révélé en provenance de Shark XI, le connu Shikito promettant d’être un crack du football congolais. C’est en 2013 que le milieu de terrain a changé d’aquarium, quittant les requins et rejoignant les dauphins. Du lot des finalistes malheureux de la LDC en 2014, et des médaillés de bronze de la CAN 2015, le CS Sfaxien (Tunisie), 11 apparitions, puis le Raja de Casablanca au Maroc où il est aujourd’hui rejoint par son compatriote Ben Malango.

Source : Footrdc.com / Media V.Club